Voulez-vous un bébé Nobel ?

Le professeur Landowski, prix nobel de physique, accepte la lourde tache de donner son sperme afin de mettre a l’epreuve la nouvelle formule d’insemination artificielle du professeur Menzano. Neuf mois plus tard, le fruit de ses recherches nait : c’est un charmant bambin qui, un instant apres l’accouchement, se met à parler…

19 novembre 1980 en salle / 1h 27min / Comédie
De Robert Pouret
Par Richard Balducci
Avec Marion Game, Yves Pignot, Jean Rougerie

Lou: Donner ses ovocytes et offrir à toustes l’accès à la parentalité

Lou, une jeune femme de 25 ans qui habite Bordeaux a entamé une démarche de don d’ovocytes. Elle a eu son premier rendez-vous au CECOS en juin 2021 et sa ponction est programmée pour le 31 janvier 2022 (il peut y avoir un décalage de 2 ou 3 jours). Elle a signé un consentement à la levée de son anonymat.

Son témoignage est à écouter ici

Lien vers le compte Instagram de Lou (lou Cgn) : https://www.instagram.com/loucgn/

Les infos pour réaliser un don d’ovocytes au CHU de Bordeaux : https://www.dondovocytes.fr/les-centres/chu-bordeaux/


Lien du podcast : https://shows.acast.com/lesenfantsvontbien/episodes/lou-donner-ses-ovocytes-et-offrir-a-toustes-lacces-a-la-pate

17/01/2022
Lou: Donner ses ovocytes et offrir à toustes l’accès à la parentalité
Saison 3, Ép. 19

Si vous avez pu écouter les épisodes enregistrés avec l’agence de la biomédecine, saison 3 épisodes 8 et 13, vous avez identifié que l’enjeu de la mise en application de l’ouverture de la PMA à toutes les femmes était le stock de gamètes.

Nous avions peur du manque de donneurs de sperme mais finalement les 1ers parcours nous rassurent et tiennent les délais annoncés, de 6 à 12 mois pour avoir accès à un don. En revanche, le fait de faire rentrer plus de femmes dans les parcours de PMA va mécaniquement faire augmenter les besoins en dons d’ovocytes. Il est à noter que les campagnes de communication de l’agence de la biomédecine, autour de la recherche de donneurs portent leurs fruits.

Il était évident et important d’enregistrer un épisode de témoignage sur le don d’ovocytes afin de rassurer et d’accompagner sur une projection de parcours.

Lou m’a immédiatement contacté suite à l’épisode enregistré avec David, qui est donneur de sperme, pour me raconter son cheminement, ses certitudes et son engagement. Je suis admirative de son investissement, de cette évidence qu’elle a ressenti si jeune et de sa conviction forte. Elle a mené son parcours sans jamais vaciller vers son objectif: donner l’accès à la parentalité à une personne qui en est privée.

Je vous laisse découvrir son témoignage puis vous rendre sur le site www.dondovocytes.fr pour y recueillir plus de renseignements.

Je vous souhaite une bonne écoute.

Quand des tests ADN jettent le trouble sur le recours de gynécologues à leur propre sperme pour des inséminations

Titre de l’article : Quand des tests ADN jettent le trouble sur le recours de gynécologues à leur propre sperme pour des inséminations
Date : 21 décembre 2021
Auteur : Valentine Pasquesoone
Lien : https://www.francetvinfo.fr/sante/biologie-genetique/enquete-franceinfo-quand-des-tests-adn-jettent-le-trouble-sur-le-recours-de-gynecologues-a-leur-propre-sperme-pour-des-inseminations_4841117.html

Cette enquête montre que des gynécologues ont inséminé leurs patientes avec leur propre sperme et également qu’il y a le risque qu’un grand nombre de naissances aient été permises par un même donneur.

La chaîne M6 a traité du problème le 22 décembre 2021.

La chaîne BFMTV a traité du problème le 26 décembre 2021.

La Chaîne Loopsider a traité du problème le 27 décembre 2021.

La Chaîne FR3 a traité du problème le 17 janvier 2022.

Pour plus d’informations sur le sujet

Vous pouvez consulter d’anciens articles en lien avec cette problématique.

Possible non respect des règles éthiques par des médecins réalisant des AMP avec tiers donneur ?

Remise d’un dossier-guide aux candidats au don

Nous demandons qu’il soit remis un dossier-guide à tous les candidats au don de gamètes.

Selon nous, ce dossier-guide devrait contenir :

  • La réglementation en matière d’AMP avec tiers donneur
  • Les disposition du droit d’accès aux origines
  • Une liste d’associations

Notre association a adressé une demande en décembre 2021 à la présidente de la Fédération Française des CECOS pour la mise en place de ce dossier-guide.

A noter que depuis le 4 août 2021, les centres AMP ont l’obligation légale de remettre un tel dossier-guide aux bénéficiaires d’un don. Voir l’article L2141-10 du code de la santé publique.

Pour plus d’informations sur le sujet

Vous pouvez consulter d’anciens articles en lien avec cette problématique.

(07/07/2020) ➔ Demande n°2 : Améliorer l’information donnée aux candidats au don
(10/01/2020) ➔ Documentation sur le droit d’accès aux origines

Droit d’accès à ses données personnelles présentes dans son dossier médical

Depuis la 1ère loi de bioéthique de 1994, les centres AMP ont l’obligation de constituer et de conserver un dossier médical pour chaque donneur de gamètes.
Ce dossier contient :

  • L’identité du donneur
  • Des données non identifiantes (ses caractéristiques morphologiques
  • Des données médicales

La 4ème loi de bioéthique de 2021 a instauré un droit d’accès aux origines pour les personnes issues d’un don. Celles-ci pourront à la majorité connaître l’identité du donneur, ainsi que des données non identifiantes.

Notre demande

Nous souhaitons qu’un donneur de gamètes qui en ferait la demande, puisse avoir accès à toutes ses données personnelles et médicales se trouvant dans son dossier médical de donneur. Sachant que pour l’instant, ce n’est pas le cas. Par exemple, un donneur de gamètes ne peut pas connaître ses caractéristiques physiques.

Pour plus d’informations sur le sujet

Vous pouvez consulter d’anciens articles en lien avec cette problématique.

(08/08/2020) ➔ Accès aux données non identifiantes du donneur par les parents (amendement 502)
(14/07/2020) ➔ Demande n°18 : Autoriser le donneur à avoir accès à ses propres données personnelles
(14/07/2020) ➔ Demande n°14 : Permettre au donneur de savoir si son don a permis une naissance

2020 WE ARE DONOR CONCEIVED SURVEY REPORT

L’association https://www.wearedonorconceived.com/ qui regroupe plusieurs centaines de personnes issues d’une AMP avec tiers donneur, a réalisé une grande étude auprès de 500 de ses membres. Les résultats sont consultables sur la page https://www.wearedonorconceived.com/2020-survey-top/2020-we-are-donor-conceived-survey/

Télécharger l’étude traduite en français avec Google Traduction (PDF)

Quelques résultats de l’enquête

Ce rapport nous apprend tout d’abord que 12% des sondés désignent le donneur comme étant leur « mère/père » et 7% comme étant leur « maman/papa ».

31% des sondés espèrent nouer une relation étroite avec le donneur. 14% déclarent souhaiter établir une relation parent/enfant avec le donneur.
Parmi ceux qui ont réussi à identifier leur donneur, 9% disent avoir réussi à établir avec lui une relation père/enfant.

49% des sondés espèrent nouer une relation très étroite avec leurs demi-génétique. 30% sont à la recherche d’une relation fraternelle avec leur demi-génétique.

31% des sondés disent que cela a été une mauvaise chose pour eux d’avoir été conçus par don.

66% des sondés estiment que les donneurs ont une responsabilité morale envers les personnes issues de leur don.

49% des sondés souhaiteraient que l’identité du donneur figure sur leur acte de naissance.

33% des sondés souhaiteraient établir une relation avec le donneur dès leur naissance.

77% des sondés estiment que le donneur est la moitié de ce qu’ils sont.

La maternité à l’épreuve du don

Sujet : La maternité à l’épreuve du don

Auteurs : Kévin Lavoie and Isabel Côté

Kévin Lavoie
École de travail social et de criminologie
Université Laval
kevin.lavoie[at]tsc.ulaval.ca

Isabel Côté
Département de travail social
Université du Québec en Outaouais
isabel.cote[at]uqo.ca

Date de mise en ligne : 30 novembre 2021

Résumé

La présente étude vise à explorer les logiques sous-jacentes au choix du secret, au sein des familles dont l’enfant a été conçu par don d’ovules au Québec, Canada. La démonstration s’appuie sur un corpus de seize entrevues semi-dirigées auprès de femmes concernées (n=16), soit six mères ayant eu recours à un don d’ovules et dix donneuses. À travers une démarche de théorisation enracinée, nous dégageons les enjeux entourant l’annonce ou la dissimulation de la contribution de la donneuse dans le récit de conception de l’enfant à partir de deux stratégies narratives, soit le dévoilement progressif et la contribution oblitérée. Ces stratégies s’ancrent dans une conception exclusive de la maternité assistée par don, mais dans laquelle la place de la donneuse demeure ambiguë et difficile à cerner.

Télécharger l’article complet au format PDF

Mots-clés : don d’ovules, infertilité, maternité, secret, dévoilement

Citation : Kévin Lavoie and Isabel Côté, “La maternité à l’épreuve du don”, Revue des sciences sociales [Online], 66 | 2021, Online since 30 November 2021, connection on 05 December 2021. URL: http://journals.openedition.org/revss/7404; DOI: https://doi.org/10.4000/revss.7404

Lien du document : https://doi.org/10.4000/revss.7404

Copyright : Les contenus de la Revue des sciences sociales sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.