Don de gamètes et pass sanitaire

Depuis le lundi 9 août 2021, les hôpitaux sont susceptibles de demander un pass sanitaire aux patients souhaitant entrer. Cette mesure s’applique donc également aux donneurs de gamètes (pour rappel, un donneur de gamètes est considéré comme étant un patient). Il y a plusieurs solutions pour obtenir un pass sanitaire, dont celle de faire un test covid. Ces tests covid sont actuellement gratuits mais ils deviendront payants à partir du 11 octobre 2021 pour les personnes ne disposant pas d’ordonnance.

Le professeur Catherine Metzler-Guillemain (nouvelle présidente de la Fédération Française des CECOS) a aimablement accepté de nous renseigner sur certaines modalités pour se rendre dans un centre AMP afin d’y effectuer un don.

Elle confirme tout d’abord que plusieurs CHU (dont le sien à Marseille) demandent le pass sanitaire pour entrer dans l’hôpital. Le don de gamètes n’étant pas une démarche urgente, les donneurs doivent disposer d’un pass sanitaire pour entrer dans les centres AMP qui n’autorisent l’accès qu’aux personnes en possession d’un pass sanitaire.

Le conseil que le Professeur Catherine Metzler-Guillemain donne aux personnes désireuses de faire un don de gamètes et qui ne possèdent pas de pass sanitaire, serait de se faire vacciner et de venir donner ensuite.

Elle précise que chaque praticien d’un centre AMP évaluera la situation au cas par cas, selon la demande et la situation Covid locale. Il n’y a pas de contre-indication à ce qu’un médecin fasse une ordonnance pour permettre à une personne de faire gratuitement un test covid, ce qui lui permettra d’obtenir un pass sanitaire de 72 heures afin de se rendre dans le centre AMP pour effectuer son don de gamètes.