J’aimerais faire un don d’ovocytes, comment faire et à qui s’adresser ?

En France, le don de gamètes (ovocytes, spermatozoïdes) et l’accueil d’embryons sont,selon les 3 grands principes du don de gamètes, volontaires, gratuits et altruistes. 
Le don de gamètes et d’embryon sont géré en France par les CECOS 
(Centre d’étude et de conservation des oeufs et du sperme humains). 

Pour faire un don d’ovocytes, il faut donc se rendre dans l’un des CECOS présent en France. Pour trouver le CECOS le plus proche de chez vous, rendez-vous sur la carte interactive ci-dessous et qui est également disponible sur www.www.dondovocytes.fr

https://www.dondovocytes.fr/les-centres-autorises/

Pour être candidate au don d’ovocytes, il faut:

• Avoir entre 18 et 37 ans.

• Être en bonne santé.

  • Attention, il faut bien être consciente qu’être en « bonne santé » ne suffit pas pour pouvoir être accepté comme donneuse, il vous faudra d’abord passer plusieurs étapes d’analyses médicales et notamment un bilan génétiques pour vérifier que vous n’êtes pas porteuse d’une anomalie grave que vous pourriez potentiellement transmettre à l’enfant qui pourrait naître de votre don
    Donc, gardez bien en tête qu’il est important d’avoir un maximum d’informations sur les pathologies que pourraient avoir les membres de votre famille (et cause de décès le cas échéant). Avant de vous engager dans les démarches, nous vous conseillons de consulter la liste des pathologies excluantes ou des « facteurs cumulatifs de risques » que nous avons publié dans un précédent article. Nous insistons sur ce point pour vous éviter un sentiment d’échec en cas de refus. Il faut donc comprendre que, malgré la motivation et l’envie d’aider, toutes les personnes qui se présentent dans les CECOS pour faire un don de gamètes ne sont pas toujours acceptées. 

À noter: Depuis le décret d’application du 13 octobre 2015, ll n’est plus obligatoire d’avoir au moins un enfant pour être candidate au don de gamètes*. 
Les femmes qui n’ont pas d’enfant sont donc autorisées à se porter candidates pour faire un don d’ovocytes.

*(Ce décret autorise donc également les hommes sans enfant à se porter candidats au don de spermatozoïdes).

Nous vous proposons de lire attentivement la brochure de l’Agence de biomédecine qui explique en détail les démarches et les différentes étapes du don d’ovocytes: 

Brochure Agence de biomédecine – Page 1 (couverture)
Brochure Agence de biomédecine – Page 2
Brochure Agence de biomédecine – Page 3

Concernant l’anonymat, cet article peut être susceptible d’être modifié en fonction de l’évolution de la loi bioéthique en cours.
Brochure Agence de biomédecine – Page 4-5
Brochure Agence de biomédecine – Page 6
Brochure Agence de biomédecine – Page 7

Nous tenons à insister sur le fait que les donneuses d’ovocytes (tout comme les donneurs de spermatozoïdes) n’ont pas à payer les frais médicaux ou non médicaux nécessaires à leur démarche de don. Une prise en charge à 100% doit être effectuée auprès de l’Assurance Maladie pour les frais médicaux, renseignez-vous au préalable auprès de votre Cecos pour connaitre la marche à suivre. Comme indiqué sur la brochure ci-dessus, tous les frais sont pris en charge et si certains frais doivent être avancés (billet de train, essence, frais de garde d’enfant, de restauration, médicaments, etc…), ces frais doivent vous être entièrement remboursés. (Quand cela est possible, n’hésitez pas à faire établir des factures, en plus des tickets de caisse habituels, le cas échéant).

Plus d’infos sur la prise en charge financière du don d’ovocytes:
> https://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/tarification_dons_vivant.pdf
> https://donsdegametes-solidaires.fr/2019/09/01/remboursement-des-frais-medicaux-et-non-medicaux/
Brochure Agence de biomédecine – Page 8

Pour terminer, nous vous proposons de lire le témoignage de Coralie, donneuse d’ovocytes, qui a effectué son don d’ovocytes il y a quelques mois. 

Mais également, d’écouter le podcast intitulé « Plaisir d’offrir » de la blogueuse Klaire Fait Grr qui raconte sur Arté Radio son parcours de donneuse sans enfant, aussi drôle qu’instructif (on vous conseille vivement!).


Si vous souhaitez plus d’informations, apporter votre contribution et/ou votre témoignage, notre association reste à l’écoute et disponible pour toutes vos questions et suggestions.

> Informer et sensibiliser le grand public à l’intérêt du don de gamètes et d’embryon est notre priorité. 

Pour nous contacter, plusieurs moyens à votre disposition:

Par mailcontact@donsdegametes-solidaires.fr
Sur Facebook/donsdegametessolidaires
Sur Twitter#DonsGametes

Par courrier:
Association Dons de gamètes solidaires
6 rue du Château des Rentiers
Boite aux lettres 2
75013 Paris