[Blog] Groupe sanguin du donneur

Attention, il s’agit d’un article « blog », c’est à dire que c’est un article personnel qui n’engage que son auteur et en aucune façon l’association.

C’est en 1973 que le professeur Georges David a fondé les CECOS en France. A l’époque, les médecins pensaient que le mieux pour les familles était de garder le secret sur le mode de conception des enfants.

Cette vidéo montre un médecin Suisse conseiller à un couple de garder le secret sur le mode de conception de leur enfant.

Pour permettre aux parents de protéger ce secret, il a été instauré un appariement entre le donneur et le parent infertile. Cet appariement est expliqué sur le site officiel des CECOS https://www.cecos.org/node/4235 (voir le format PDF) et https://www.cecos.org/node/4236 (voir le format PDF).

Extrait site CECOS don spermatozoidesExtrait site CECOS don ovocytes

Les premiers enfants conçus par les CECOS ont aujourd’hui 45 ans et grâce à eux, on sait que c’était une erreur de conseiller aux parents de garder le secret sur le mode de conception. De nos jours, il y a un consensus sur le fait que les parents ne doivent plus maintenir ce secret qui est délétère. À ma connaissance, toutes les associations de patients de l’AMP et de personnes infertiles, les associations homoparentales, ainsi que les mamans solos encouragent elles aussi les parents ayant bénéficié d’un don, d’en parler avec leur enfant.

Je pense compréhensible que des parents veuillent se reconnaître dans leur enfant et donc, il me semble normal de permettre un appariement morphologique. En revanche, je suis plus sceptique concernant l’intérêt de maintenir un appariement sur le groupe sanguin car à ma connaissance, son seul objectif et intérêt est d’éviter que l’enfant ne puisse découvrir par lui-même les modalités de son mode de conception.

Je serais favorable à ce que les CECOS retirent le critère du groupe sanguin pour réaliser l’appariement.

Pour aller un peu plus loin dans la réflexion, je vous propose une tribune du 18 juin 2019 publiée dans Libération par Stéphanie Hennette-Vauchez qui se pose la question de l’appariement pour les couples de femmes et femmes célibataires : PMA : qui choisit
le donneur ?
(voir le PDF)

Publication de Frédéric LETELLIER-COHEN