Loi de bioéthique : retour sur le « contrat d’anonymat » passé avec les donneurs de gamètes

La journaliste Laureline Dubuy a écrit le 3 août 2020, l’article « Loi de bioéthique : retour sur le « contrat d’anonymat » passé avec les donneurs de gamètes »

Lien : https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Loi-bioethique-retour-contrat-danonymat-passe-donneurs-gametes-2020-08-03-1201107579

Nous remercions la journaliste d’avoir aimablement donné la parole à Frédéric LETELLIER, vice-président de l’association.

Radio classique du mardi 28 juillet 2020

Frédéric LETELLIER (vice-président de l’association Dons de gamètes solidaires) a pu s’exprimer le mardi 28 juillet sur Radio Classique afin de faire savoir qu’il est favorable au droit d’accès aux origines.

Lien de l’émission : https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/matinale-de-radio-classique/journal-de-7h30/

A écouter à partir du 4 minutes.

Reportages BFMTV

Reportages réalisés par la chaîne BFMTV le lundi 27 juillet 2020.


Télécharger la vidéo


Télécharger la vidéo


Télécharger la vidéo (autre fichier vidéo)

Foyer de contagion Covid-19 au laboratoire de biologie de la reproduction de l’hôpital Jeanne de Flandre (CHU de Lille)

Les médias informent de l’existence d’un foyer de contagion Covid-19 au laboratoire de biologie de la reproduction basé à l’hôpital Jeanne de Flandre (CHU de Lille).

1) Article La voix du nord du 19 juin 2020 : « Cluster limité » au CHU de Lille : dix agents contaminés au covid-19 dont un hospitalisé

2) Article France Bleu du 19 juin 2020 : VIDÉO – Coronavirus : 10 agents testés positifs dans un laboratoire du CHU de Lille

3) Reportage BFM TV du 19 juin 2020 : CORONAVIRUS: DIX AGENTS CONTAMINÉS AU CHU DE LILLE, LES SYNDICATS S’ALARMENT

4) Reportage France Info du 19 juin 2020 : Lille : un nouveau foyer épidémique identifié

Nous souhaitons un bon rétablissement à toutes les personnes infectées et bon courage à tout le personnel de l’hôpital.

hopital jeanne de flandre

Edit du 21 juin : Nous avons publié hier un message faisant part d’un foyer de contagion (cluster) au laboratoire de biologie de l’hôpital Jeanne de Flandre. Afin d’éviter toute confusion, nous précisons que le CECOS LILLE est situé dans un autre hôpital avec du personnel différent et qu’il n’a pas été touché par la contamination Covid-19. Si vous vous êtes récemment rendus au CECOS de Lille, il n’y a donc aucune inquiétude à avoir.

Lille : le CHU lance un appel à la solidarité féminine pour les dons d’ovocytes

Le CHU de Lille lance un appel aux dons d’ovocytes, qui permettent aux couples infertiles d’espérer avoir un enfant. La crise du Covid-19 a provoqué un net ralentissement de ces dons.

Remarque 1

Dans cette vidéo, nous pouvons voir le Pr Sophie JONARD-CATTEAU qui reçoit une candidate au don d’ovocytes. On peut voir la réalisation de son arbre généalogique avec les antécédents médicaux, et la grille d’évaluation (voir les articles Les principaux critères médicaux pour devenir donneur et [Blog] Communication des antécédents médicaux du donneur).

Capture ecran reportage

Remarque 2 (08/06/2020)

Pour le moment, le centre AMP étudie les candidatures des donneuses par mail ou téléphone et il donne quelques rendez-vous aux candidates au don pour leur expliquer le don et lancer les examens. Le centre AMP ne sait pas encore quand il sera possible de reprendre les stimulations et les ponctions.

Reprise activites du don

Pauline O. : Devenue donneuse d’ovocytes après 2 ans d’attente

Le podcast « Alors C’est Pour Bientôt – Le podcast qui libère la parole sur la PMA » a interrogé Pauline sur son parcours de donneuse d’ovocytes.

Lien : Épisode 20 : Pauline O. : Devenue donneuse d’ovocytes après 2 ans d’attente.

Capture ecran podcast

Présentation :

20/05/2020
Aujourd’hui, je vous présente une autre expatriée française aux Etats-Unis, j’ai nommé Pauline. Elle nous parle depuis l’Indiana, mais c’est bel et bien en France, du côté de Metz que se déroule son histoire. Nous parlons PMA mais pour les autres. Pauline a toujours rêvé d’avoir quatre enfants. Après une première grossesse qui a mis deux ans à arriver à la suite d’une endométrite et d’une trompe bouchée, c’est en 2015, alors maman de trois enfants et que son petit dernier n’a que six mois, qu’elle tombe sur un article dans la presse féminine à propos du don d’ovocytes. En lisant cet article, Pauline découvre tout un monde qu’elle ignorait et comprend qu’il y a un grand besoin de donneuses en France. Ni une ni deux, direction le site web « dondovocytes.fr » pour identifier le centre le plus proche de chez elle, et la voilà qui se lance dans un parcours de don. Dans cet épisode, je veux mettre en lumière ce parcours de l’ombre lui aussi mais du côté donneuse, pour comprendre d’ou viennent ces petits lingots d’or qui permettent a certains d’entre nous de devenir parents. J’espère aussi que cet épisode permettra de susciter d’autres envies de don et sinon au moins a vous inspirer. Pauline vit sa vie tournée vers l’autre, et c’est vraiment chouette de l’entendre. Cet épisode, enregistré en plein confinement, est super même si le son n’est pas le meilleur, accrochez-vous car il va vous plaire, je le sais. Allez, sans plus attendre, place à ma rencontre avec Pauline !

Pour retrouver Pauline sur Instagram, c’est par ici https://www.instagram.com/pauline_osseni/

Article « Rester anonyme ou pas ? Réponses de donneurs de gamètes »

Le journal libération a publié le 28 janvier 2020, l’article « Rester anonyme ou pas ? Réponses de donneurs de gamètes ». Cet article est signé par la journaliste Eloïse Bussy.

Adresse de l’article : https://www.liberation.fr/france/2020/01/28/rester-anonyme-ou-pas-reponses-de-donneurs-de-gametes_1775553 (format PDF)

Visuel article

Extrait de l’article :

Jeudi, à l’occasion de l’examen du projet de loi bioéthique, le Sénat a souhaité laisser aux donneurs la possibilité de choisir s’ils souhaitent ou non que leur identité soit révélée aux enfants issus de leurs dons.

Le Sénat a abordé jeudi, durant l’examen du projet de loi bioéthique débattu depuis le 21 janvier, la question de l’anonymat des donneurs de gamètes et l’accès des enfants issus d’un don à leurs origines. Regretté par certaines associations militantes, comme PMAnonyme, l’anonymat du don de sperme et d’ovocytes est en vigueur en France depuis 1994. Le Sénat a décidé de laisser le choix aux nouveaux donneurs : ils pourront accepter ou non que leur identité soit révélée. Les anciens donneurs devraient, eux, être recontactés pour fournir ou non leur accord.

Mais qu’en pensent les principaux intéressés, ceux qui ont déjà donné ou s’apprêtent à le faire ? Accepteraient-ils de réaliser ce geste sans la garantie de l’anonymat ? Seraient-ils prêts à ce que les enfants issus de leur don puissent connaître leur nom, voire les rencontrer, comme l’a fait le militant Arthur Kermalvezen, qui avait retrouvé son géniteur grâce à un test ADN ? L’Assemblée s’était, elle, prononcée en première lecture pour la révélation systématique de l’identité des futurs géniteurs à la majorité de l’enfant. Les deux institutions approuvent en revanche le fait de transmettre aux enfants des éléments «non-identifiants», comme les antécédents médicaux. L’assemblée étudiera à nouveau la question en deuxième lecture en avril. Nous avons recueilli l’avis des anciens et futurs donneurs sur ce projet de loi.

LCP : Ça vous regarde

L’émission Ça vous regarde du jeudi 3 octobre 2019 avait pour thème de débat « Accès aux origines : un progrès ? ».
L’émission donnait la parole à notre présidente Emilie Goubert.

Nous remercions vivement la chaîne LCP et les journalistes Clement Meric, Clement Perrouault et Myriam Encaoua.
Emilie Goubert

Tribune dans le journal La Croix

Le journal La Croix a publié ce lundi 23 septembre 2019, une tribune en faveur de la PMA avec don de gamètes.
Tribune
Cette tribune a été signée par :
L’association PMAnonyme
L’association Dons de gamètes solidaires
L’association chrétienne David & Jonathan
L’association des familles homoparentales
L’association des chrétiens inclusifs

Lien de l’article sur le site Internet de La Croix : https://www.la-croix.com/Debats/Forum-et-debats/PMA-Serions-nous-lexception-europeenne-tout-devrait-passer-mal-2019-09-23-1201049366
(voir l’article au format PDF)

FranceInfo : La loi de bioéthique risque-t-elle d’aggraver la pénurie de gamètes ?

Capture ecran article FranceInfo
Le site Internet de France Info publie un article qui s’interroge sur le risque de pénurie de gamètes durant la période de transition avec la future loi de bioéthique.
Lien de l’article :https://www.francetvinfo.fr/societe/pma/la-loi-de-bioethique-risque-t-elle-d-aggraver-la-penurie-de-gametes_3569445.html


Extrait ecran article FranceInfo
Notre association est totalement favorable au fait d’interroger les anciens donneurs.
Extrait ecran article FranceInfo
Nous pensons que le double guichet n’est pas une solution durable.