Le fonds CECOS – Boîte n°4

Mention sur l’origine des illustrations de l’article : Toutes les photos d’illustrations ont été prises par moi. Tous les documents photographiés appartiennent au Fonds CECOS de la Bibliothèque de l’Académie nationale de médecine.

Il ne s’agit pas de présenter l’intégralité du contenu de la boîte mais uniquement quelques documents à titre d’illustration.

Articles de presse

Illustration de : « Mme Veil inaugure un Symposium sur l’insémination artificielle », La Croix, 11 avril 1979.

Mme Veil a assez fortement soutenu la mise en place des CECOS.

Illustration de : Dauzats, Charles. « 1200 enfants français sont nés de l’insémination artificielle », Le Parisien libéré, 10 avril 1979.

Je ne suis pas sûr de bien comprendre la phrase « Il est des cas où la maladie permet de franchir la barrière de l’anonymat. Ainsi, un cancéreux sans enfant ou un homme que son état doit rendre stérile soit en raison des thérapeutiques ou des pratiques chirurgicales prévues pour le sauver, peut-il demander la mise en congélation de son sperme pendant 2 à 4 ans afin qu’il ait un enfant même après sa mort. On ne peut malheureusement pas lui assurer qu’une fécondation sera automatiquement réussie. Les chances de réussite sont de l’ordre de 25%. »

Illustration de : « 1500 petits Français sont nés en six ans de pères anonymes. Grâce à quatorze “banques du sperme” », France Soir, 13 avril 1979.

Ce texte évoque l’insécurité juridique de la filiation des enfants.

Illustration de : « Plus de mille enfants sont nés en France par insémination artificielle depuis 1973 », Ouest France, [10 ?] avril 1979.

Dans cet article de 1979, il est évoqué l’autorisation d’insémination d’une femme célibataire, ainsi que la légalisation de la PMA post mortem.

Illustration de : « Les problèmes de l’insémination artificielle », L’Union, 14 avril 1979.

Illustration de : d’Adler, Marie-Ange. « Les banques de sperme en panne sèche », L’Événement du jeudi, 7-13 septembre 1995, p. 49-50.

Cela évoque des procès. Un homme qui cherche à désavouer l’enfant conçu par don, ou qu’une femme tente de contester la paternité du mari dont elle se séparait.

Illustration de : « Né de sperme inconnu », [sans mention de source], [après 1982].

Illustration de : « Femmes en mâle d’enfant », Le Canard enchaîné, 27 février 1980.

Article un peu douteux…